En 2016, nous avions emmené nos deux petites-filles visiter la cathédrale d' Amiens .

Comme elles étaient alors très jeunes, et pour les intéresser de manière ludique à ces trésors architecturaux et religieux, je leur avais concocté une sorte de "chasse aux trésors" , avec des photos que nous étions allés faire auparavant, à l'intérieur de la cathédrale .

Il fallait , par exemple, rechercher l' Ange pleureur, les statues de "la légende des meuniers, à la recherche de leur saint patron" , les fonds baptismaux, etc...

Le désastre de l'incendie de la cathédrale notre-Dame de Paris, me donne, malheureusement, l'occasion de repasser les photos du mini, que j'avais réalisé à ce moment là.

La cathédrale d' Amiens est considérée comme "la petite soeur de la cathédrale de Paris" (elle est même plus vaste que Notre-Dame ).

La construction de Notre-Dame de Paris a commencé en 1163, alors que la construction de la cathédrale d' Amiens a commencé en 1220.

Voici donc le mini sur la visite de la cathédrale d' Amiens :

j'ai fait un trou rond dans la couverture pour laisser apparaître la rosace :

_1040004

Forcément, sur la première page , on voit cette rosace de vitraux, intitulée : la rose du ciel.

 

_1040005

 

Ensuite, voici la fléche , pendant de celle de Paris, qui s'est écroulée :

_1040008

Vue générale de la cathédrale, et vue de son parvis :

P1000010

Faisons le tour de la cathédrale , à l'opposé de son parvis :

P1000013

Revenons devant le portail :

_1040007

Voici le tympan du grand portail, qui représente le jugement dernier, avec les damnés et les justes :

P1000014Voilà les grandes orgues :

_1040011

Jade et Louane ont lu quelques remerciements de fidèles, écrits sur un grand cahier :

P1000016La statue de l'ange pleureur , accoudé sur une tête de mort ! Cette statue est très connue : pendant les deux guerres, les soldats envoyaient des cartes postales à leur famille, avec cette photo du petit ange .

_1040013Le "labyrinthe du sol de la nef , a donné l'occasion à Jade de marcher , en suivant le "chemin", et de chercher le centre .

_1040014Voici les fameuses svastikas , dont je vous avais expliqué la légende sur l'une de mes pages, il y a quelque temps : ce pavage est situé dans la nef, et cette croix d'inspiration orientale, ressemble énormément à la croix gammée nazi. Même s'il ne s'agit que d'une coïncidence, cela a probablement permis à la cathédrale d' Amiens, de rester debout, sans être détruite par les bombardements qui n'ont pas ménagé Amiens .

En effet, une légende a circulé , parmi les aviateurs allemands, disant que , si les "croix nazis" du pavage de la cathédrale disparaissaient, le régime nazi disparaîtrait aussi avec elles .

Il paraît que les aviateurs allemands se sont donc efforcés d'épargner la cathédrale .

Et il est impressionnant de constater , sur les photos d' Amiens après la guerre, de voir la cathédrale se dressant , droite, fière, au milieu d'un champ de ruines !...

_1040015Voici une autre légende :celle disant que les meuniers n'avaient pas de saint patron, comme toutes les autres corporations .

Pour déterminer quel saint deviendraient leur saint patron, ils décidèrent de lâcher un pigeon à l'intérieur de la cathédrale, et de voir sur quelle statue de saint se poserait ce pigeon .

Contre toute attente, le pigeon se posa sur .... la tête du diable !!!!...

De colère, les meuniers brisèrent la tête de la statue du diable, à coups de marteaux .

Et les meuniers n'eurent jamais de saint patron . Plus tard , ils s'associèrent aux boulangers, pour prendre Saint Honoré, pour saint patron .

_1040016De la dentelle de pierre , et une chaire pour prêcher, en bois doré :

_1040017Les fonds baptismaux , qui ont vu passer des milliers de bébés !

Et un tableau dont le cadre est presque aussi beau que le tableau en lui-même :

_1040018L'autel de l'une des chapelles, avec des colonnes torsadées de toute beauté , et une autre chapelle, tout aussi jolie :

_1040019

Si vous venez visiter Amiens, il faudra que vous prévoyez de venir assister au spectacle de polychromie, "la cathédrale en couleurs" , le soir .

Puis, sur le parking, Pierre l' Ermite, nous salue bien !

_1040020